Avenue de l’école de Joinville

joinville L’immigration est en pleine croissance pour le moment et plus particulièrement avec tous les problèmes que l’on connaît dus aux pays en pleine révolution. Sujet très délicat et difficile quand on voit le nombre de personnes qui débarquent aux frontières ou sur les côtes aux moyens de transports de fortune.

Avenue de l’Ecole de Joinville est d’actualité puisqu’il s’agit d’un Serious Game traitant des problèmes des Centres de Rétention Administrative surpeuplés dans des conditions très pénibles. Ces établissements servent à incarcérer les étrangers en attente d’une expulsion.

Pour chacun des pensionnaires, un dossier détaillé de sa personne : âge, nationalité, état de santé et parcours est à votre disposition si vous cliquez sur chacun d’entre eux. Tous ont ce point commun d’être en situation irrégulière.

Créé par des étudiants de l’Enjmin, une école de jeu vidéo située à Angoulême, Avenue de l’Ecole de Joinville s’est inspiré des événements 2008 où le Centre de Rétention de Vincenne a été détruit par un incendie suite à une émeute provoquée par la mort d’un des retenus.

joinville02 Vous allez, dans le jeu, prendre le rôle du directeur de l’établissement et tenter de gérer le centre. Vous pourrez améliorer les salles, lesnettoyer, vous occuper des retenus ou les réprimer ou encore tenter les aider à obtenir des papiers ou les expulser du pays. Vous aurez un budget à respecter malgré le nombre de malades augmentant. Vous ne pourrez pas vous occuper d’eux individuellement tant ils sont nombreux. Certains s’énerveront, d’autres tomberont malades.

De toute façon, quoique vous fassiez, votre tâche sera très difficile et vouée à l’échec car votre établissement finira en incendie.

Les auteurs démontrent le système carcéral et l’impossibilité de gérer ces centres qui ont toutes les caractéristiques d’une prison alors qu’ils ne sont pas censés l’être.

Des groupes de personnes arrivent régulièrement et l’établissement se retrouve surpeuplé où règne ce sentiment de désespoir grandissant, quelle que soit votre énergie déployée.

Le centre était régulièrement surpeuplé, on y entassait des populations en difficulté d’une manière inhumaine (280 retenus, avec un renouvellement de 30 personnes par jour).

Avenue de l’Ecole de Joinville est un jeu en flash dont le but est de dénoncer les conditions inhumaines de ces centres et veut prouver qu’ils sont voués à l’échec.

Pour la réalisation du jeu, les étudiants se sont référé à des rapports de la Cimade sur l’histoire d’anciens retenus. Nombreuses références de la réalité se retrouvent dans les données du jeu, si ce n’est le nombre de personnes où le jeu aurait été impossible à gérer.

http://www.avenue-joinville.fr/files/joinville.swf

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :