Ben’s Game ou le combat de la leucémie

bensgame02 Imaginez l’histoire d’un petit garçon de 6 ans à qui on apprend qu’il est atteint d’une grave maladie. Cette maladie, c’est la leucémie et ce petit garçon, c’est Ben Duskin.
Ben est fervent des jeux vidéos et est très précoce pour son âge. Son médecin lui suggère alors de trouver des moyens de visualiser sa guérison du corps et sa maman lui propose d’imaginer les médicaments comme des Pac Man qui viendrait manger les cellules cancéreuses. Tout au long de sa maladie, Ben a joué à des jeux informatiques qui l’ont aidé à surmonter le processus de traitement au point où il s’est mis à réfléchir sur la nécessité d’avoir quelque chose de positif pour combattre la maladie.

Lorsque la Fondation Make-A-Wish qui, comme son nom l’indique, exauce les vœux d’enfants atteints de maladies graves, Ben a demandé un jeu vidéo qui serait utile pour les enfants comme lui qui ont le cancer, une façon de se battre et de soulager quelque peu la douleur et le stress inhérents au traitement.

Les premières réactions au vœu de Ben ont été très pessimistes. Cela demanderait beaucoup trop de temps et d’argent et donc impossible. Mais comme par magie, passait par là Eric Johnston, employé chez LucasArts qui voulait faire du vœu de Ben, une réalité. Son apparition est le reflet même des réalisations LucasArts et il fallait une personne tel que lui, un réalisateur de jeu évidemment, mais aussi un héros rêveur, aventurier, imaginatif au grand cœur comme dans Star Wars ou Indiana Jones.

bensgame01 Soutenu par son employeur, Eric Johnston, voulait, dès le départ, impliquer Ben pour chaque étape du processus. Ils se sont vus pendant plusieurs mois où ils ont travaillé selon les désirs de Ben. Ils ont eu également le soutien de l’UCSF, l’hôpital où Ben se faisait soigner. L’équipe médicale, le propre médecin de Ben et le directeur de l’hôpital ont servi de conseiller médical pour la réalisation de Ben’s Game.

Le jeu représente le propre combat que Ben a vécu durant la maladie, le but principal étant de faire exploser les cellules cancéreuses et de chasser les monstres incarnant les effets secondaires de la chimiothérapie.

Le joueur devra trouver les 7 boucliers qui le protègent contre les réactions secondaires de la maladie. Chacune de ces réactions est protégée par un monstre, lui-même entouré de nombreuses cellules en mutation qu’il faudra détruire :

  • Iceman pour le rhume,
  • Firemonster pour la fièvre,
  • Tornado pour les éruptions cutanées,
  • Qball pour la chute des cheveux,
  • Monster Vamp pour les saignements,
  • Pox-Big pour la varicelle,
  • Robarf pour les vomissements.

bensgame03 Pour que le héros du jeu reste en forme, il faudra vérifier constamment ses 3 niveaux de santé, représentés en bas de l’écran, qu’il faudra alimenter régulièrement en allant chercher des doses aux 4 coins du jeu et qui réagissent en fonction de la progression du joueur :

  • Les soins hospitaliers qui diminuent lorsque vous heurtez des cellules en mutation,
  • Les soins pharmaceutiques qui se réduisent en fonction des munitions utilisées,
  • L’attitude à domicile qui baissent lorsque vous touchez une barrière électrique.

Pour affronter et détruire les cellules cancéreuses et les monstres, vous aurez à votre disposition des armes et des munitions. Pour charger des munitions, il suffit de se heurter aux bulles qui les contient.

Ben’s Game peut se jouer à 1 ou 2. Le premier joueur utilisera les flèches de direction du clavier pour déplacer ou arrêter son personnage tandis que le second utilisera les lettres w, a, s, d.
Pour tirer, le premier joueur utilisera la barre d’espacement et le second, la touche TAB.
Pour changer d’arme, le premier joueur utilisera la barre oblique “/”, le second la lettre Q.

bensgame05 Vous pouvez enregistrer votre partie en cours pour la reprendre plus tard et aussi choisir votre avatar parmi différentes propositions ou encore le personnaliser avec une photo de vous ou toute autre image.

Depuis septembre 2004, Ben est sorti de sa maladie où il a reçu une greffe de moelle osseuse. Il est, aujourd’hui en bonne santé et continue de recevoir les bons vœux de fans du monde entier via le site Internet.

En 2004, Make-A-Wish a invité Ben à rencontrer le Dalaï Lama par qui il a été désigné comme un « héros méconnu de la compassion » en raison de son extraordinaire empathie et de sa générosité. Il a été honoré à San Francisco par le Dalaï Lama en personne, le 6 Novembre 2005 et est la plus jeune personne à recevoir cet honneur. Eric Johnston a reçu également le titre honorifique en tant que concepteur de jeu vidéo de Lucas Arts pour avoir consacré plus de sept mois à la réalisation de Ben’s Game.

Lorsque Ben’s Game a été lancé par la Fondation Make-A-Wish en mai 2004, Ben et Eric ont fait la couverture de la presse de par le monde. Ce qui a valu un engouement d’un grand nombre de personne qui se sont portées volontaires pour traduire le jeu en plusieurs langue.
Grâce à la générosité de ces gens, Ben’s Game est aujourd’hui accessible en 9 langues : anglais, néerlandais, français, allemand, grec, italien, japonais, russe, espagnol.

Ben’s Game est disponible gratuitement et téléchargeable pour PC et MAC.

You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Ben’s Game ou le combat de la leucémie”

  1. […] Accéder directement à la suite de cet article : Ben’s Game ou le combat de la leucémie […]

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :