De nouvelles pistes pour financer le jeu vidéo « made in France »

See on Scoop.itSeriousGame.be

En quelques années, le nombre d’emplois directs dans le secteur du jeu a fondu de 10 000 à 5 000 dans l’Hexagone. Des sénateurs proposent de faire appel à la BPI ou de taxer les ventes pour le relancer.

See on www.lemonde.fr

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply