Pagaille à Versailles ou le ludique au service de l’éducation en histoire

C’est qu’il était capricieux notre roi Soleil ! Savez-vous qu’il exigeait, lors de ses promenades dans les jardins du château de Versailles, que les fontaines s’allument sur son passage.

C’est ce que vous pouvez découvrir en jouant à Pagaille à Versailles, un Serious Game sur l’histoire de la construction du château de Versailles destiné aux 8 -12 ans.
Mais pas que cela, Pagaille à Versailles est un vrai petit bijou au service de l’histoire.

PagailleAVersailles02 Créé en collaboration avec Google Cultural Institute et Les 84: Digital & Films Studio, Pagaille à Versailles vous met au service du roi en tant qu’architecte et décorateur pour la construction du château en devant effectuer différentes tâches, dans différents domaines : l’architecture en reconstituant les bâtiments, la ménagerie en choisissant les bons animaux, les jardins en créant une symétrie parfaite, le labyrinthe en aidant le roi à retrouver sa couronne volée, la décoration des salons en découpant des œuvres de grande valeur sans les abimer, la danse en apprenant aux courtisans à danser, la machine de Marly où vous devrez imaginer un système pour amener l’eau dans un lieu où il n’y en a pas, les fontaines en les mettant en marche lors du passage du Roi à l’aide de sifflet et enfin le feu d’artifice.

PagailleAVersailles03 Chaque étape en débloque une autre pour arriver au grand final du feu d’artifice. Pour chaque niveau, vous gagnerez en statut, ainsi vous commencerez au stade d’écuyer, chevalier, baron, vidame, vicomte, comte, marquis, duc et enfin, roi. Ce qui permet, pédagogiquement d’aborder les rangs et titres de noblesse.

Vous y rencontrerez Jules-Hardouin Mansart, l’un des architectes ; André Le Nôtre, jardinier du Roi ; Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des finances de Louis XIV ; Elisabeth Charlotte de Bavière, belle-sœur de Louis XIV, Charles Le Brun, peintre du Roi et Jean-Baptiste Lully, surintendant de la musique royale ;

PagailleAVersailles04 Le roi n’attend pas, les étapes seront donc chronométrées et vous permettront, si vous êtes dans les temps de gagner en couronnes.

Des médailles supplémentaires peuvent être gagnées en accomplissant différentes tâches supplémentaires indiquées dans le journal. L’une des tâches consiste à imprimer les différentes parties du château pour le reconstituer en papier. Le document est accompagné d’instructions afin de vous soutenir dans sa construction.

PagailleAVersailles05 Ce livre-journal est votre tableau de bord mais aussi une source de documentation, des liens externes menant notamment vers des ressources vidéo et le site même du château de Versailles.

Pagaille à Versailles est très ludique et pédagogique. J’aime particulièrement les voix et le ton humoristique que prennent les personnages rencontrés. Il est un très bon outil pédagogique au service de l’enseignement reprenant une documentation très complète au service de l’histoire et du patrimoine culturel français.

PagailleAVersailles06 Voilà bien un jeu comme je les aime à classer dans la catégorie des Serious Games, ou plus précisément des Edugames.

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Pagaille à Versailles ou le ludique au service de l’éducation en histoire”

  1. […] C’est qu’il était capricieux notre roi Soleil !  […]

  2. […] C’est qu’il était capricieux notre roi Soleil ! Savez-vous qu’il exigeait, lors de ses promenades dans les jardins du château de Ver  […]

Leave a Reply