Gérez le budget de l’Etat, un serious game attrayant

cyberbudget01 Cyber-Budget est un serious game dont la présentation est assez sympathique. Offert par le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, il est destiné à tous les Français mais convient toutefois à la Belgique puisque les règles sont assez similaires.

Son objectif principal est de faire découvrir le fonctionnement du budget de l’Etat par simulation en prenant la place du ministre du Budget appelé à d’autres fonctions.  Dans un premier temps vous devrez d’abord élaborer le prochain budget de l’Etat avant de le faire voter par le Parlement pour, ensuite, le gérer sur une période de trois ans.

Cyber-Budget vous fera découvrir les différents aspects de la gestion du budget en différentes étapes mais il vous est loisible de démarrer où bon vous semble en cliquant sur le bouton “Accès libre” en bas de votre écran.

cyberbudget02

Le domaine budgétaire demande un minimum de connaissances et un certain nombre d’étapes à respecter : la préparation, les dettes et les dépenses, l’importance des principaux ordres, l’évaluation, les équilibres du budget, l’information aux médias, et bien d’autres choses encore.

Chaque aspect se découvre via un petit jeu qui ne manque pas d’attraits. Un jeu Quizz pour la connaissance, une montgolfière budgétaire pour piloter le budget, un jeu sous forme d’interview pour répondre aux questions de la presse, une balance pour trouver l’équilibre ou encore une machine du futur pour se faire une idée concrète des conséquences.

Au bout de cette aventure budgétaire, vous ferez le bilan de vos résultats et une surprise attend les meilleurs.

cyberbudget03

1ère conférence sur les Serious Games en Belgique : une vraie réussite !

Yooppi.net

Yooppi.net

Un petit compte-rendu sommaire de la journée qui s’est déroulée ce 4 mai au complexe Imagix à Mons que je vous présentais dans un article précédent

Pas le temps de fermer sa voiture à clé que vous êtes accueilli par un Grognard sur échasses qui vous fait passer l’antre. Aussitôt passée, un second grenadier qui lui, un étage plus bas (sans échasse) s’enquière de votre nom et de votre origine pour, tout à coup, crier bien haut et fort de votre arrivée sur les lieux. Quoi de plus original qu’un accueil “pas sérieux” dans un monde de jeux sérieux… Vous l’aurez compris, une équipe de “chauffeurs de salle” sont là pour mettre l’ambiance et ce n’est que le début d’une suite empreinte d’humour et de bonne humeur.

Revenons à nos jeux sérieux… la matinée a démarré par une conférence-débat modérée par Alain Gerlache, le présentateur de l’émission Intermédia – RTBF avec différents acteurs aussi riches les uns que les autres en expériences dans le domaine, que ce soit dans la pédagogie, l’approche ou la réalisation d’un serious game.

Des questions pertinentes : Qu’est-ce qu’un serious game ? Le jeu est-il l’avenir du travail ? Comment peut-il être utile ? Comment le rendre efficace ? Quel est son avenir ? Est-ce une mode passagère ? Un alibi culturel ? Autant de questions pour une nouvelle approche du monde ludique, pédagogique, communicationnel, de sensibilisation et de marketing.

Les serious games se doivent d’être attractifs et efficaces. Ils touches tous publics, de tous âges et tous horizons. Ils n’ont pas la prétention de remplacer un enseignant ou un formateur mais d’être un outil, attrayant de surcroît. Il est une prolongation du jeu vidéo en pleine évolution, en phase de maturité mais il ne remplacera pas l’e-learning qui lui, ne remplacera pas le professeur. Cependant, comment les formateurs vont-ils changer leur apprentissage ?

Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends.[Benjamin Franklin]

Une citation appropriée pour le thème qui nous occupe et qui nous est rappelée lors du débat. A la différence du jeu vidéo, le serious game est une prestation de service suite à des demandes ponctuelles et précises. Le jeu est destiné à sa problématique. Il reste souvent privé puisqu’il implique uniquement l’entreprise commanditaire.

Il existe peu d’éditeurs de jeux en Belgique (2 en Wallonie), par contre, les propositions d’aide sont plus nombreuses, venant de différents organismes, notamment l’Etat. Il existe donc un potentiel certain en la matière, mais nous verrons cela plus bas suite aux différents appels à projets qui ont été soumis.

Lors de ce débat, le public a été appelé à participer à une enquête-statistiques que je vous livre ici en photos. Bien que la qualité ne soit pas au top, on peut facilement avoir un aperçu des résultats. Cliquez sur les images pour agrandir.

A la question de savoir si vous êtes un homme ou une femme, certains ne savent pas 😉

seriousgames_enquete01
Nombreuses petites et moyennes entreprises étaient présentes.

seriousgames_enquete02
Pour la plupart, un serious game est essentiellement un jeu ludique pour apprendre.

seriousgames_enquete03

et un moyen utile pour atteindre ses objectifs

seriousgames_enquete04

Il est sensé être tous publics

seriousgames_enquete05

Il semble que le public présent soit là pour l’utilisation plutôt que la réalisation

seriousgames_enquete07

Il est un moyen de rendre les cours plus attractifs

seriousgames_enquete08

Il se développera essentiellement sur les ordinateurs.

seriousgames_enquete09

La fin de matinée et le restant de la journée nous a permis d’entrer dans le vif du sujet par la découverte de serious games dont vous pouvez trouver la liste dans le programme de la journée. Je ne manquerai pas de vous présenter certains plus en détails dans de prochains articles, après les avoir testés, évidemment !

Place aux appels à projet auxquels vous aurez également plus de détails ultérieurement :

  • Appel à projet Serious Game (Ben Piquard, MIC / Fishing Cactus / Belle Productions)
  • Présentation de la formation « développement XNA » (Hervé Docq, Techno.bel)
  • Appel à manifestation d’intérêt « grappe technologiqueSerious game » (Thierry Villers, Infopole Cluster TIC / Pierre Collin, Twist)
  • Présentation des Programmes de Financements européens (Benjamin Paternostre, NCP-Wallonie-UWE)

Et enfin, le vote du public pour le prix « Now.belle » est attribué à Les Secrets d’Ombyliss que je vous présentais il y a peu

Quelques photos :

conferencesg01 conferencesg02
conferencesg03 conferencesg06
conferencesg08 conferencesg09
conferencesg12 conferencesg13
conferencesg10 conferencesg11

Sans oublier notre coachTIC et ses 2 acolytes de la société A Hermes qu’on remercie pour leur excellente prestation et ce moment d’humour

conferencesg04


conferencesg07
conferencesg05

Conclusion

Une journée enrichissante de connaissances, d’apprentissage, de découvertes et de rencontres. Le Number One d’une longue série puisqu’il a été suggéré que cet événement se renouvelle.

Jobs à tous les étages, un serious game pour apprendre à connaître les métiers à la réalisation de jeux vidéos

jobsatouslesetages Qui n’a jamais joué ou approché un jeu vidéo aujourd’hui. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment ces jeux se construisent-ils et quels sont les métiers qui en découlent.

Quoi de mieux qu’un jeu pour apprendre les métiers du jeu vidéo, c’est ce que propose Jobs à tous les étages. Destiné aux jeunes, il permet non seulement de découvrir tous ces métiers mais aussi de les intéresser au cas où l’un de ces métiers les intéresseraient.

Le joueur se retrouve dans la peau d’un jeune stagiaire en visite chez Informatic Arts, une entreprise de réalisation de jeu vidéo où il pourra découvrir tous les métiers qui en découlent.

Le plus marrant, c’est qu’un autre jeu y a été intégré puisque lors de son parcours, le joueur devra affronter les Zglorbs, une bande d’extra-terrestres qui ont assiégé l’entreprise pour kidnapper le PDG de la boîte parce qu’ils en ont marre de se faire passer pour les éternels méchants.

jobsatouslesetages2

Au cours de sa visite, le stagiaire aura la possibilité de recueillir des objets dans son sac permettant de se défendre et ainsi éviter les rayons laser de ces êtres malfaisants qui, lorsqu’on est touché par ces derniers, l’on se voit déporté au sous-sol dans le placard à balai de l’homme d’entretien.

Durant sa visite, le stagiaire aura l’opportunité de rencontrer tous les employés et discuter avec eux pour découvrir leur métier. Chaque étage reprend un domaine spécifiques et toutes les phases au développement d’un produit : les métiers de l’écriture, de l’image, du développement, de la production, du son et de l’édition

Une fois toutes les données recueillies, il aura accès aux fiches des métiers reprenant un descriptif, les qualités essentielles, l’évolution professionnelle, les formations et les diplômes, et enfin le salaire que l’on peut gagner.

Les conférences du Professeur Biotritus, un serious game attrayant pour aider les enfants à trier les déchets

biotritus01 Les conférences du Professeur Biotritus est destiné aux enfants afin de les initier au tri des déchets. Téo et Téa ont décidé de faire une surprise à leur maman en rangeant toutes les pièces de la maison ainsi que le jardin et en triant les déchets.

Le jeu

Pour chaque pièce, des objets sont çà et là, un cliquer-glisser dans le bon bac permet de gagner des points mais d’en perdre aussi s’ils ne sont pas mis au bon endroit et si l’on jette des objets encore utilisable.

Après chaque pièce rangée, l’enfant a le droit d’écouter une chanson.

La conférence

Des séquences audio vont permettre aux enfants d’écouter les conseils du Professeur Biotritus. Les déchets occasionnés par les humains, leurs conséquences sans le tri, comment y remédier avec un peu d’histoire, choisir des produits rechargeables, les différents tris et leur recyclage, etc….

biotritus02

Recyclage

De manière interactive, l’enfant peut cliquer sur chaque objet qui lui donnera accès à une fiche technique expliquant son recyclage et dans quelle poubelle le mettre.

Le menu contient également un Dico reprenant tous les mots nécessaires à la compréhension avec une définition, un Quizz pour leur permettre d’aller plus loin.

La partie Bonus contient des photos et le bêtisier lors de l’enregistrement ainsi que des fonds d’écran téléchargeables.

Mission Migration : un serious game sur les oiseaux migrateurs

missionmigration Au printemps et en automne, de nombreux oiseaux volent sur de longues distances à la recherche de nourriture, d’eau, d’abri et d’espace. Ils rencontrent de nombreux types d’habitats, des forêts, des grandes villes, et parfois des dangers à la fois naturels et anthropiques.

Dans Mission Migration, vous allez essayer d’aider votre troupeau  à migrer en toute sécurité en apprenant à faire des choix et ainsi découvrir qu’en tant qu’humain, votre attitude au quotidien peut influer de manière positive ou négative.

Mission Migration a pour mission de nous faire connaître mieux ces oiseaux migrateurs afin de les aider à survivre de par nos actes au quotidien.

Ce petit serious games est un bel outil pour agrémenter un cours sur la vie des oiseaux auprès des enfants. Et bien qu’il soit en anglais, il n’empêche qu’il est facilement utilisable.

missionmigration2 Pour utiliser Mission Migration, utilisez les flèches de direction de votre clavier. Elles vont vous permettre d’esquiver les tempêtes et les avions. Pour battre des ailes, cliquez sur la touche F lorsque le compteur se trouve dans la zone verte. Si vous cliquez en étant dans la zone rouge, vous ralentissez votre troupeau.
La zone bleue représente le vent. En la survolant, vous accélérez momentanément votre troupeau.
En bas de l’écran une barre vous indique la distance à parcourir et le curseur, la distance parcourue. Quand à la barre du bas, elle vous indique votre crédit d’énergie.

missionmigration3 Niveau 1 : Escale en campagne
Migrer n’est pas des plus faciles pour les oiseaux. Très fatigant, ils sont à court d’énergie et se voient forcés d’atterrir pour retrouver des forces. Trouver de bons endroits leur permettant de se redynamiser sera votre rôle dans cette étape.
Vous voici survolant des terres agricoles où l’on trouve de nombreux espaces ouverts et des zones d’eau. Les terres agricoles constituent un habitat pour de nombreux oiseaux mais ces zones présentent certains risques. Vous devrez garder l’œil ouvert sur ces dangers potentiels comme les pesticides sur les buissons, du poison pour vers et pour rats, des poissons morts ou encore des pesticides pulvérisés çà et là. Ces dangers sont représentés sur la carte, à vous de faire attention. Repérez les arbustes à baies, les lacs, les insectes comme les coccinelles, les souris ou les jardins d’école.
Vous devrez choisir 5 emplacements pour atterrir. Les flèches gauche et droite permettent de changer de direction et la flèche du bas vous permet de faire atterrir l’un de vos condisciples.

Les Niveaux 2 et 3 se font de la même manière si ce n’est qu’ils concernent les banlieues et les villes.
Ce niveau se fait de la même manière que le premier si ce n’est que nous sommes dans un environnement urbain.

Lupicatule, le serious “guide” du Louvre

lupicatule2 Si vous visitez le site du Musée du Louvre, vous constaterez quelques objets insolites à commencer par la tête d’un personnage au graphisme bédéiste.

Ce personnage représente Dominique-Vivant Denon, premier directeur du musée du Louvre. Personnage principal puisqu’il nous emmène dans un monde parallèle peuplé d’histoires sur le musée et sur ses œuvres.

Le jeune internaute, petit amateur d’art en herbe se trouve ainsi projeté dans un univers à la fois fictif et réel, ludique et sérieux, sous forme de dessin animé. Le vol de la Joconde, l’expédition en Egypte, les tribulations d’une dame de pierre,… des anecdotes des plus intéressantes et des contes, collectés auprès de spécialistes.

lupicatule3

Pour activer cet espace virtuel, il suffit de cliquer sur sa tête située en haut à droite de l’écran de la page d’accueil et notre guide vous donnera toutes les explications nécessaire à son usage. Une fois activé, une trappe apparaît à gauche de l’écran, un simple clic vous fait accéder à son atelier.

Visionnez la démo qui vous expliquera toutes les explications nécessaires à son utilisation.

Modification au 21/02/2014 : Lupicatule est maintenant accessible via ce lien : http://www.louvre.fr/le-louvre-raconte-aux-enfants

Envers et contre tout, un serious game des plus prenants

Voici un serious games des plus intéressants pour connaître un peu mieux les conditions de vie dans certains pays.

Nombreux sont les réfugiés et ce n’est pas de gaieté et de cœur s’ils ont fui leur pays, mais lorsqu’en temps de guerre, il y règne dictature, violence et persécution, lorsqu’il y a conflit d’opinion, lorsqu’une femme est menacée de mort pour avoir refusé un mariage forcé, d’être condamné à la prison pour avis divergeant, pour défendre les autres ou pour avoir réclamé votre liberté, c’est très dur de continuer à vivre normalement.

Envers et contre tout est un serious game qui vous met dans la situation d’un réfugié et vous permet ainsi de mieux approcher les difficultés qui en incombent. Tout d’abord en vivant dans un pays dirigé par les forces militaires où votre vie est en jeu, où vous subissez des interrogatoires pour vos opinions divergentes, où il y règne dictature, peur, pauvreté.

enversetcontretout3La seconde partie vous met en situation de fuite. Pouvoir échapper aux forces  armées, trouver un moyen de transport, devoir faire des choix difficiles mais qu’on ne peut éviter.

La dernière partie consiste à pouvoir trouver un asile le temps de se mettre en règle ou s’intégrer dans une école parmi des gens dont on ne comprend pas la langue, après quoi, il faille trouver un emploi et un logement et constater combien l’intégration parmi le voisinage n’est pas des plus faciles d’autant plus qu’il persiste beaucoup de clichés envers les étrangers.

enversetcontretout2 Envers et contre tout, vous l’aurez compris est un jeu de sensibilisation sur la condition de réfugiés par simulation. Connaître les contraintes pour lesquelles une personne a fui son pays vous permettra, du moins je vous le souhaite, d’ouvrir votre coeur, d’oter vos préjugés et d’être plus accueillant.

Destiné aux adolescents, bien que je conseille vivement un adulte de participer à ce jeu, un Guide de l’enseignant est accessible pour donner des pistes d’exercices pour compléter ce jeu lors d’un cours.

Qui a envie de devoir tout quitter du jour au lendemain en devant laisser tout ce qui nous est cher derrière soi : famille, biens matériels.

Les serious games au service de l’art

Comment ne pas faire découvrir à un enfant l’art en sachant que Picasso à cherché toute sa vie à dessiner comme eux ou que Keith Haring regardait le monde avec des yeux d’enfants.

Sensibiliser un enfant à l’art, c’est lui permettre d’éveiller sa curiosité, de développer son esprit, de s’exprimer et de développer ses sens.

Jusqu’à 12 ans, l’enfant vit dans une période de rêve et de curiosité, c’est donc le moment idéal pour lui faire découvrir toutes les formes d’art et notamment la peinture.

Ecoutez un enfant vous parler de ce qu’il voit dans une œuvre est très riche. J’ai moi-même été étonnée de découvrir par des enfants, des choses dans une peinture que je n’aurais pu voir avec mon regard d’adulte.

Le fait de découvrir un objet, une forme, un personnage, les entraîne dans des réflexions et débats sur des sujets de la vie courante. Il s’amuse à découvrir la signification des couleurs lorsqu’il découvre la période bleue et la période rose de Picasso. Il acceptera aussi plus vite un ciel imaginatif à la Miro ou un monde excentrique façon Salvatore Dali et s’en trouvera admiratif. N’est-ce pas les diriger vers une ouverture d’esprit ?

Internet recèle de quelques outils très intéressants permettant une approche artistique. En voici quelques-uns :

art01 L’Art en s’amusant, créé par la Fondation Bemberg permet une approche interactive des techniques de la peinture : les couleurs, la perspective, le cadre, la symbolique, le mouvement, la lumière, le portrait, le paysage, la nature morte, et les scènes de genre. S’ajoute à cela un jeu d’énigme et une petite histoire de la peinture.

art02 Les Arts Visuels à l’Ecole est dédié aux plus petits et permet une approche de l’art par la visualisation en faisant référence à des œuvres d’art principalement contemporaines. Ce site permet une introduction à l’histoire des arts par différentes petites animations dont certaines sont déclenchées par l’utilisateur. L’enfant, tout en observant, stimule sa curiosité et l’envie de créer. Toutes ces petites animations sont classées par thématique : les lettres-mots, les portraits, les mains, les personnages, les animaux, la nature et les paysages, les objets et matériaux, les formes et les effets d’optique.

art03 Webmomes regorge également de ressources pour une approche de l’art. Je me limiterai à vous parler de ce qui est accessible en ligne. Une rubrique L’Artiste permet de découvrir une biographie sommaire de grands artistes tels que Miro, Warhol, Dubuffet ou Klimt ainsi que des fiches sur les techniques employées, les couleurs et le matériel. Une section jeux permet la sensibilisation d’œuvres d’art comme les jeux de mémoire, d’observation, les puzzles et quizz, tous traités par artiste. Une rubrique des arts primitifs fait découvrir les arts du monde comme l’art populaire du Mexique, l’art des Aborigène d’Australie, l’art des hommes préhistoriques ou encore d’Afrique du Sud mais faut-il encore tomber sur des enfants aimant un minimum de lecture comme c’est également le cas pour la biographie des grands artistes.

art04 L’Impressionisme permet de découvrir la technique du pointillisme de manière sommaire. Je dis sommaire parce que rien de tel, pour faire découvrir cette technique, de mettre à disposition de l’enfant des marqueurs de couleurs primaires et uniquement ceux-là et de lui faire faire juxtaposer ces points pour obtenir les couleurs voulues.

Néanmoins en matière d’approche, cet outil peut être intéressant. Le jeu consiste à choisir une photo et de la reproduire en peinture à l’aide de pointillés dont on aura défini la grosseur au préalable.

art05 Bomomo et ArtThread. L’art abstrait est une technique qui plaît beaucoup aux enfants puisqu’elle a cette liberté de n’être pas figurative et permet de se défouler tout en représentant des formes et des couleurs. L’abstrait exprime notre invisible et se voudrait, alors, d’être représentative de l’état d’esprit du moment. Ce jeu peut aisément servir d’approche à l’art de Kandinsky, Mondrian, Malevitch ou Delaunay. Il suffit, pour l’utiliser, d’employer les différentes formes à disposition et de faire parcourir la souris sur la toile en la maintenant enfoncée.

art06 Joan Miro Ce jeu interactif, offert par Education.France5, fait découvrir aux enfants la vie de Miro, son univers et ses amis tout au long d’un parcours pour terminer par le Labo interactif. Ce labo met à disposition de l’enfant des formes reprises dans les peintures de Miro qu’il place selon son gré sur la toile. Il peut agrandir ou réduire ces formes, les retourner et les déplacer.

art07 MrPicassoHead, créé par Ruder Finn Interactive, permet, à l’aide de formes de bases qu’utilisait notre artiste de faire des portraits à sa manière.Toutes les formes peuvent être coloriées et transformées. texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte textetexte texte texte texte texte textetexte texte texte texte texte textetextetexte texte texte texte texte texte

 

art08

Jacksonpollock et Ipollock
Ces 2 applications permettent de peindre sur des murs façon Jackson Pollock. Les couleurs se posent su
r le tableau par simple déplacement de la souris et un clic permet de changer la couleur. texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte textetexte textetexte texte texte texte texte texte texte texte texte texte textetexte tex

haring-keith-ohne-titel-2200083Keith Haring avec HaringKids On dit de lui qu’il n’avait jamais voulu grandir et qu’il regardait le monde avec des yeux d’enfant pour mieux parler des adultes. Il puise son inspiration dans la musique et la danse de son temps. Hormis son style personnel, il doit sa notoriété en s’exprimant dans des lieux publics : les espaces d’affichage du métro new-yorkais, les murs de la ville, les réverbères,…texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte textetexte textexte texte texte texte texte texte texte texte texte texte textetexte tex

art09 Salvator Dali avec Wadsworthatheneum Tout objet, chez Dali, est mythologique, une mythologie Dalínienne comme la clé, chez lui, souvent représentée, est un objet d’utilité symbolique qui nous invite à accéder aux chambres secrètes de son univers et en mémoire aux moines tolédiens qui faisaient la sieste, une clé en main et une assiette posée à côté, qui leur permettaient, lorsque la clé tombait sur l’assiette, de se réveiller. Les fourmis représentaient, pour lui, la mort en référence aux mouches qu’il admirait, malgré son aversion depuis enfant lorsqu’il en vit une dévorer un lézard en décomposition.

Nombreuses sont ces symboliques bien trop longues à relater ici, toujours est-il qu’à la manière des primitifs flamands mais dans un style surréaliste, notre artiste nous fait découvrir bien des choses au grand plaisir des enfants lorsqu’on leur raconte.

L’application permet de choisir un décor en fond et d’intégrer sur la toile les différents objets que l’on peut modifier selon son gré : La transparence, la taille, la couleur, l’angle.

douanierrousseauNGAkids JUNGLE avec Le Douanier Rousseau De son vrai nom Henri Julien Félix Rousseau, considéré comme peintre naïf. Si sa peinture est particulière, c’est qu’il associe ce qu’il voit à ce qu’il sait, notamment l’exotisme puisqu’il n’a jamais quitté Paris. Il était très critiqué à son époque pour ses portraits de face, ses personnages figés, le manque de perspective, ses couleurs vives, sa naïveté et sa maladresse. Seuls ceux dont l’esprit étaient encore à l’enfance, au merveilleux et loin des normes leur permettaient de rêver et de fantasmer. Très solitaire, il était l’objet de moqueries par la plupart, si ce n’est dans les milieux artistiques où l’on appréciait son travail.

NGAkids JUNGLE permet de créer un paysage imaginaire. Mélangez les animaux, choisissez la météo et et le moment de la journée ou de la nuit avec les lumières, ajoutez des fleurs, des arbres et des plantes dont vous pouvez modifier la couleur et la taille. Une touche «AUTO» génère des compositions aléatoires, de sorte que vous pouvez programmer les options d’un échantillon et ses effets comme point de départ.

seurat_sundayafternoonontheislandofgrandjatteGeorges Seurat Peintre cérébral , cultivé, sophistiqué, et solitaire, comme son père l’était, il a longtemps cherché à nouer la peinture à la science et plus précisément la physiologie et la psychologie de la perfection. Basée sur l’optique, il use du pointillisme qui consiste à juxtaposée des points de couleurs différentes qui, vues à une certaines distance, recomposent couleurs et lumières, comme si elles étaient mélangées.

Pour pouvoir faire réaliser un enfant une peinture avec cette technique, il suffirait d’utiliser un simple logiciel de dessin mais scrapcoloring peut très bien servir de support de base. Bien que basé sur la technique du scrapbooking, scrapcoloring offre également un motif pointillisme que l’auteur a volontairement intégré en référence à notre artiste comme il a volontairement simplifié le dessin par rapport à son original sans quoi il deviendrait trop compliqué.

Mona_Lisa-La-Joconde Léonard de Vinci Considéré comme un génie universel, il pratiquait de nombreuses disciplines dans nombreux domaines, il était à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain. Infiniment curieux, il développe des idées en avance sur son temps en tant qu’ingénieur et inventeur puisqu’il est le premier à parler d’hélicoptère, de sous-marin et d’automobile. Peu de projets ont été construits de son vivant si ce n’est des petites machines mais on lui doit un progrès certain en matière d’anatomie, de génie civil, d’optique et d’hydrodynamique.

Connu en premier pour son talent de peintre, notamment avec la célèbre Joconde (Mona Lisa), Léonard de Vinci ne manque pas d’attrait pour servir de préambule dans nombreux domaines. Le Site Scrapcoloring, comme pour Seurat nous offre une Joconde à recolorier de manière plus actuelle évidemment.

andy-warhol Andy Warhol De son vrai nom Andrew Warhola, il est une figure centrale du Pop Art dont il est l’un des fondateurs et est reconnu pour son talent de peintre, de producteur musical, d’auteur et par ses films d’avant-
garde. Il fréquente les milieux intellectuels, les célébrités de Hollywood ou les riches aristocrates.

A 21 ans, il entre comme dessinateur publicitaire au magazine Glamour, puis travaillera pour Vogue et Harper’s Bazaar et créera ses premiers croquis pour le fabricant de chaussures I. Miller ; il décore aussi des vitrines pour le grand magasin Bronwit Teller.

Il a travaillé pendant deux année en tant créateur de costumes pour une troupe de théâtre, ensuite on lui doit les fameux dessins des boîtes de soupes Campbell’s et Dollars. On lui doit aussi les boîtes de ketchup Heinz et celle de la lessive Brillo

Très inspiré des comics, il  compose ses premières sérigraphies sur les stars américaines, principalement des portraits  comme celui de Mao Zedong avec une peinture à l’oxydation

Plus tard, il utilisera la technique pour ses œuvres les plus célèbres : la photographie sérigraphiée. Les photographies utilisées sont en noir et blanc, il colore le fond de la toile, et ensuite, imprime le sujet, comme le visage de Marilyn Monroe par exemple. Ses figures favorites sont soit les noms de marque déposés, le signe du dollar ou les visages de célébrités.

Big Huge Lab permet de faire un portrait à la manière d’Andy Warhol. Il suffit de télécharger une photo sur le site, de choisir 1, 4 ou 9 reproductions et de cliquer sur Create.

Conclusion

La plupart des artistes précités ont tous été, de leur vivant, de grands enfants, soit par le rêve, soit en tentant de composer comme eux ou en ne voulant pas grandir.

Si la quête de l’enfance est importante pour eux, c’est qu’effectivement, comme Dali l’a suggéré, tous enfant est artiste avant tout et comme je me plais à leur dire, aucun enfant ne doit se laisser critiquer dans ses compositions car ils ont cette chance de posséder une boite de Pandore remplie de richesses et d’évasions.

Voilà un beau programme pour initier les enfants à l’art de manière ludique et croyez-moi par expérience, ces outils font le plus grand bonheur des enfants tout en vivifiant leur intérêt.