Re-Mission, un serious game sur le cancer

Des recherches scientifiques en psychologie clinique ont pu démontrer que des jeux spécialement conçus pour le traitement du cancer peuvent être bénéfiques sur l’état de santé des patients.

C’est ainsi que pour confirmer cette théorie et améliorer leur jeu, HopeLab, organisme sans but lucratif, dont les objectifs consistent à trouver des solutions novatrices pour l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des jeunes atteints d’une maladie chronique, ont mis en œuvre Re-Mission, une plateforme contenant 6 mini-jeux sur le cancer.

Re-Mission n’a certainement pas la prétention de guérir mais permettrait un meilleur engagement du malade grâce au jeu. C’est un moyen de mieux connaître la maladie.

remission05 HopeLab a donc testé Re-Mission auprès  d’un peu moins de 400 jeunes adultes issus du Canada, d’Australie et des Etats-Unis, âgés entre 13 et 29 ans atteints de cancer, lesquels étaient scindés en deux groupes, l’un testeur, l’autre témoin. Leur étude s’est portée sur la connaissance de la maladie, la capacité de suivre la médication, la qualité de vie et l’endurance à pouvoir lutter contre une situation difficile telle que la maladie.

Cette étude a pu démontrer que l’usage du jeu vidéo traitant de la maladie au sein même du jeu permet au patient une meilleure connaissance de sa maladie et un sentiment de pouvoir mieux la gérer. Aussi, le joueur est plus enclin à suivre la progression de sa maladie et, de fait, son traitement.

remission03 Les joueurs ont également émis leur avis en déclarant que pour être efficace, le jeu doit être réaliste et amusant.

On peut donc prétendre que le jeu vidéo, tel que Re-Mission, permet de modifier le comportement et le suivi thérapeutique d’un patient et bien qu’il n’y ait pas eu d’étude approfondie sur l’aspect psychologique, on peut prétendre que celui-ci permet tout de même d’embellir et de mieux appréhender la maladie.

Dans Re-Mission vous met dans la peau d’un nanobot qui a pour rôle de devoir défendre le corps d’un patient fictif en détruisant les cellules cancéreuses et en luttant contre les infections bactériennes et les effets secondaires.